1. UNE CONCEPTION DU VIVANT en interaction
constante avec le milieu dans lequel il se meut.

DE LA NATURE DE LA FORCE...

Je définis la force comme une puissance spirituelle, immatérielle et invisible, animée d'une vie brève laquelle se manifeste dans les corps qui, par suite de violence accidentelle, se trouvent hors de leur état ou inertie naturels. Je dis spirituelle, parce qu'une vie active, immatérielle, réside dans cette force, et je l'appelle invisible parce que le corps ou elle se manifeste n'augmente ni de poids ni de volume ; et de brève durée, parce qu'elle cherche perpétuellement à vaincre la cause qui l'a suscitée, et celle-ci vaincue, elle en meurt.
Leonard de Vinci Carnets B 63 r. 1497

LE SYSTEME ENTIER DES FORCES

J'appelle principe vital de l'homme la cause qui produit tous les phénomènes de la vie dans le corps humain. Le nom de cette cause est assez indifférent et peut être pris à volonté. Si je préfère celui de principe vital, c'est qu'il présente une idée moins limitée que le nom d' impetum faciens que lui donnait Hippocrate, ou autres noms par lesquels on a désigné la cause des fonctions de la vie. »
Paul Joseph Barthez Nouveaux éléments de la Science de l'Homme 1778

LES LIGNES DE FORCES

L'Electromagnétisme de Maxwell : « un livre tout fait d'une métaphore originelle, initiale puis uniquement les formules et les diagrammes – un ornement extraordinaire ».
La notion de métaphore (celle des lignes de force) repose sur celle de transposition ou translation dont elle est le résultat « figuré » et habillé de mots.

Paul Valéry Carnets 1894

........A LA NOTION DE CHAMP

James Clerck-Maxwell 1873

lien permanent