_le langage et les images

meta_phorm : l'imagination scientifique


A - LES INTENTIONS : une philosophie de la vie

1 – Meta_phorm se développe selon deux axes d'orientation :

a – Les Lumières : Qu'est-ce qu'être philosophe au XVIII° siècle ?
Regarder en philosophe : clarté et simplicité, opérant un écart par rapport à la discipline exercée.
Une philosophie qui interroge les objets, les discours et les formes de vie constituants de nos relations humaines : la philosophie est une vision du monde et une manière de saisir le réel.
Construction de l'esprit et de l'acuité du regard : la méthode philosophique comme élaboration d'un principe abstrait à partir de l'observation des faits, et applicable à tous les domaines.
Production de connaissances transmissibles à qui en est capable et pourra s'en servir selon sa fantaisie.

b – Le langage et l'image : comprendre et dessiner.
Les deux aspects du savoir encyclopédique, description par le texte et description par l'image, sont solidaires de tout travail de découverte. La transmission des connaissances se fait à travers des outils de communication faisant appel au raisonnement de sens commun du lecteur.

2 - Les technologies nouvelles ouvrent la voie à une découverte par le public du monde des chercheurs :

a – Les usages des images.
Outil pédagogique et de communication au service de l'enseignement, l'image est une source plurielle appartenant à différents genres et assurant diverses fonctions : fonction de communication, fonction de mémoire, fonction d'instruction.

b – Les usages de l'histoire selon Roger Chartier, historien et professeur au Collège de France.
Déborder la dimension patrimoniale et commémorative des événements du passé en les défamiliarisant, en travaillant sur des fragments, des documents et des détails historiques dans une démarche d'anachronisme raisonné.
Le concept de Mnémosyne d'Aby Warburg (1866-1929) est appliqué à la mise en oeuvre des éléments. Warburg élabore avec son Atlas intitulé Mnémosyne une «histoire de l'art sans texte» qui procède par juxtaposition de documents empruntés à tous les champs du savoir : «montage-collision» au sens d'Eisenstein.

c – L'élaboration des formes.
Le projet prend la forme d’un site Web offrant des passerelles et connexions ouvertes entre niveaux et domaines différents, s’adressant à plusieurs publics de manière interactive. Le noyau prototypal sera augmenté par la suite par une mise en synergie des actions du réseau ainsi constitué.
Meta_phorm explore de nouvelles formes d'art numérique qui engagent un processus cognitif en favorisant l'acte de connaissance par l'imagination : pour donner goût au savoir et renouer avec la fonction publique et collective de l'art entendu comme "vision augmentée" de la réalité.