interactions philosophiques art-science-technologie

L’expérience du changement d’aspect est semblable à une action.
C’est prêter attention.
Quel est le critère de l’expérience de voir ?
La représentation de ce qui est à voir.
Puis-je séparer ce qui est vu de ce qui est pensé ?
De nouveau, c’est voir conformément à une signification. Voir comme.
Le mot est une image de ce qu’il signifie ; une phrase peut m’apparaître
comme une peinture par les mots.
Ludwig Wittgenstein

L'association Metagraphies invite à réfléchir d'une manière nouvelle sur les différentes façons de réactualiser le passé, en débordant la dimension patrimoniale de son histoire par le décloisonnement des disciplines et des temporalités, visant l'inscription de nos actes dans l'histoire et la vie culturelle de notre temps.
Sur le terrain des technologies numériques, il s'agit ici de réunir arts et sciences pour explorer les possibilités offertes par l'émergence de nouveaux usages des médias numériques.

Au-delà d’une approche plus sensible des connaissances en reliant l’art, la science et la pédagogie, Metagraphies pose la question des "phénomènes humains". Car le vivant est d'abord et avant tout une "cohérence déformable" dotée d'activités langagières et graphiques ; car la spécificité de l'humanité est la transmission d'un savoir-faire et d'une culture.

Cette réalité engage aujourd'hui une réflexion sur la médiation technique de notre culture et la place des technologies dans l'outillage mental de nos sociétés captées par l'industrie. Ce qui actualise la constatation, faite par Paul Valéry en 1939, de la "baisse de la valeur esprit".

Regarde attentivement car ce que tu vas voir n'est plus ce que tu viens de voir.
Léonard de Vinci


Sabine Kraus
Montpellier, le 14 décembre 2006