Tout au long de l'histoire, l' Ecole de Médecine
a marqué de son empreinte les rues et les
places de la ville de Montpellier.

Au siècle des Lumières, cette école est le lieu
de l'élaboration d'une vision neuve de l'homme, mise en mouvement par deux figures
hors du commun :
Paul Joseph Barthez (1734-1806), théologien, physicien, médecin et philosophe,
fondateur du principe vital, et le doyen
Jacques Lordat (1773-1870), passionné par
les arts, la musique et Leibniz.

Leurs écrits sont en dialogue constant avec Francis Beacon et la Philosophie Ecossaise.